Geneviève Gélinas

Geneviève

Geneviève

Née en 1969 d’une femme au foyer et d’un ingénieur défroqué, je suis la soeur de frères âgés de 5 et 7 ans de plus que moi. De tout temps, la bouffe a occupé une place importante, pour ne pas dire disproportionnée, dans nos vies. C’est que nous avions du côté maternel une grand-mère qui, notamment, réservait une tablette de son frigo pour des coupes de Jell-o, ainsi qu’un grand-père qui savait transformer les patates pilées en volcan…

Sans formation particulière dans ce domaine, notre mère a intégré le marché du travail dans le milieu de l’alimentation et des communications en qualité de styliste culinaire à la fin des années ’70. Dès lors, nos repas sont devenus autant d’occasions de tester (et retester) des recettes (et de s’en délecter, bien sûr!).

On peut même dire que tester des recettes, et faire la vaisselle, sont devenus ma première job, tant à la maison que sur les plateaux de tournage où ma mère exerçait son métier. Comment de là j’ai pu bifurquer pour me retrouver d’abord avocate et maintenant webmestre est un peu mystérieux. Heureusement, le plaisir de manger, de tester et même de cuisiner n’est pas disparu!

Souvenirs gustatifs marquants :

  • Jell-O aux cerises fraîchement cueilli
  • Collation de biscuits sodas et cheddar en regardant Bobino
  • Bout de bûche de Noël individuel, glacée à la crème au beurre au café
  • Gratin dauphinois aux pommes de terres fraîchement cueillies
  • Tranche de pain imbibée du sang du rôti de boeuf
  • Hachis parmentier fait avec un restant de rôti de porc frais
  • Salade niçoise sur une plage de galets
  • Koutiens de chez Tchang Kian