Le taco à tacos : Grumman 78

Il était une fois une bande d’amis qui travaillaient dans la restauration (Le pied de cochon, Toqué, L’Express etc.). Leurs passions étaient dans la cuisine mais l’argent allait au service. Qu’à cela ne tienne : on avait qu’à retirer le middleman (les serveurs). C’est à peu près ainsi qu’est né Grumman 78, un camion vert lime qui court les évènements (Franco, Jazz, ouverture de bar, party privé) et qui sert une cuisine inspirée du Mexique: tacos, salades, burritos et autres délices.   Les amis du Grumman 78 s’amusent aussi à métisser les genres, comme ce taco au porc banh mi que j’ai eu la joie déguster lors des dernières Franco.

À première vue, la portion semble bien petite pour le prix (9 $), mais le petit plat de carton contient deux tacos recouverts de salade à laquelle j’ai ajouté un peu de sauce piquante. Je retrouve toutes les saveurs du banh mi moins la lourdeur de l’habituelle baguette. Le porc est succulent et la petite salade bien rafraîchissante. L’amoureux en demande une bouchée et c’est par des manoeuvres dignes du Cirque du Soleil qu’il parvient à mordre dans le taco qui déborde et dont le contenu semble être bien sensible aux lois de la gravité. Il est aussi séduit que moi! Finalement, ce n’était pas si cher pour la qualité du produit.

Le lendemain, sur mon Facebook, une annonce : Grumman 78 organise une vente-débarras à leur siège social de Saint-Henri et on y servira de la bouffe et de la bière. Ce dimanche-là, il faisait beau et chaud. Il n’en fallut pas plus pour que je prenne la route pour le quartier de Bonheur d’Occasion en compagnie de mon petit cousin Julian. C’est dans une belle grande bâtisse d’une autre époque que loge Grumman 78 quand le camion ne roule pas. Il y a effectivement une vente devant les deux portes de garage grandes ouvertes. Plein de gens magasinent en buvant une bière ou un cocktail. D’autres sont assis et profitent du soleil. À l’intérieur, des tables improvisées à partir de palettes recyclées et un bar. Les tables et le bar sont pleins! Ça mange de tacos à qui mieux mieux ! Quelque chose me dit qu’on a vendu plus de bouffe que de bibelots ce dimanche-là! Atmosphère du tonnerre!

Tacos Shezuan

Premier service : tacos  szechuan.  Encore une fois, les deux tacos débordent! Et la joie est au rendez-vous! Des petits beignets de porc côtoient une salade de laitue et d’oignons rouges. C’est délicieux et vaguement asiatique.

 

 

Salade de tomates et pain de maïs et burrito ancho

Comme Julian et moi sommes venus pour manger, on s’offre un burrito ancho et une salade de tomates et de pain de maïs. Le burrito est bien bourratif avec sa garniture de riz et de fèves noires mais peut-être pas assez piquant. Après tout, quand on s’appelle burrito ancho, on est en droit de s’attendre à un peu de feu!  Et pas un petit pot de sauce piquante en vue! C’est tout de même délicieux. La salade est bien fraîche et les croûtons de pain de maïs sucré apportent leur sympathique petite touche croustillante (il faut ici penser cornbread comme chez nos voisins du sud et non pas comme le pain au maïs portugais). Une bien belle découverte.

Grumman 78 prend en otage les cuisines du Nouveau Palais dans le Mile-End du mercredi au samedi, de minuit à 3 h du matin et stationne dans les festivals. Le menu est différent à chaque fois, donc il y a plein de découvertes en vue ! Si vous cherchez le camion vert, vous pourrez suivre ces déplacements sur le site internet de Grumman 78.

Julian aime son expérience!

Le magnifique espace qu'occupe Grumman 78

Le cuisinier?

1 commentaire

  1. Bravo!
    Je suis tombée sur votre reportage hier 98.5 FM. À quand les camions dans la rue ? Dans les parcs? J’admire votre projet!

    Bon Succès!
    Sandra

Laisser un commentaire

Les champs marqués (*) sont requis.